Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 17:30

 

 

    Un acteur hors-normes qui méritait bien un détour... de plume.

 

Avec son parcours atypique, ce génial acteur est devenue une superstar grâce à un super-héros !

Mais Iron-Man dans son cas est un peu l'arbre qui cache la forêt... Tant sa palette de jeu et sa curiosité se sont exerçées et s'exercent dans les registres les plus variés et toujours avec bonheur. Avec cette capacité de disparaître aussi derrière certains de ses personnages. 

De Chaplin à Sherlock Holmes, il est depuis 1987, l'outsider imprévisible du cinéma américain (parfois hélas incroyablement sous-estimé )  !!!

Il y a du Tony Curtis chez ce charmeur infatiguable avec sa fausse désinvolture, du Al Pacino dans la profondeur de son jeu, et du Christopher Walken dans son sens de l'auto-dérision, et la folie de certaines de ses performances.

En fait, il EST Robert Downey Jr, le Seul et Unique. 

 

Producteur, mais aussi musicien, danseur, et merveilleux chanteur, Mr Downey est ce qu'on appelle un artiste complet.

 

Chapeau l'Artiste donc !.. Et bienvenue dans mon modeste petit panthéon cinéphage. 

 

RDJR 4 web

      RDJR 2 -web

 

  Filmographie sélective

     

1987 : Le Dragueur  (The Pick-up Artist), de James Toback

1987 : Neige sur Beverly Hills  (Less Than Zero), de Marek Kanievska  

1988 : 1969  d'Ernest Thompson

1990 : Air America,  de Roger Spottiswoode

1992 : Chaplin,  de Richard Attenborough

1993 : Drôles de fantômes (Heart and Souls), de Ron Underwood

1993 : Short cuts  (Short Cuts), de Robert Altman

1994 : Tueurs nés  (Natural Born Killers), d'Oliver Stone

1994 : Seulement toi  (Only You), de Norman Jewison

1995 : Richard III,  de Richard Loncraine

1995 : Week-end en famille  (Home for the Holidays), de Jodie Foster

1995 : Le Don du roi  (Restoration), de Michael Hoffman

1997 : Pour une nuit...  (One Night Stand), de Mike Figgis

1999 : Prémonitions  (In Dreams), de Neil Jordan

2003 : The Singing Detective,  de Keith Gordon

2005 : Kiss Kiss Bang Bang,  de Shane Black :

2005 : Good Night, and Good Luck., de George Clooney

2006 : Il était une fois dans le Queens  (A Guide to Recognizing Your Saints), de Dito Montiel

2006 : A Scanner Darkly,  de Richard Linklater

2006 : Fur,  de Steven Shainberg

2007 : Zodiac,  de David Fincher

2008 : Charlie Bartlett,  de Jon Poll

2008 : Iron Man, de Jon Favreau

2008 : Tonnerre sous les Tropiques, (Tropic Thunder), de Ben Stiller

2009 : Le Soliste (The Soloist), de Joe Wright

2009 : Sherlock Holmes,  de Guy Ritchie

2010 : Date Limite  (Due Date), de Todd Phillips

2011 : Sherlock Holmes : Jeu d'ombres,  de Guy Ritchie

2012 : Avengers,  de Joss Whedon

 

 

1993 : The Last Party, documentaire de Mark Benjamin et Marc Levin

 

2000-2001 : Ally McBeal, saison 4, de David E. Kelley (série TV)

 

2005  : The Futurist - Album musical, pop-jazz. Auteur-compositeur-interprète et co-producteur. 

 

 

 

 

 

EDJR 1 -web2

Partager cet article

Repost 0
Published by thierry cardinet - dans cardinet
commenter cet article

commentaires

martinefa* 14/05/2012 07:29


Houlà ! J'en ai du retard ! Perso je l'ai "découvert" dans "Kiss kiss bang bang" (Attention, ce film américain de 2005 a un homonyme britannique de 2001 pas trop mal, mais rien à voir) et j'ai
bien vu les deux Sherlock et Iron-Man...


Mais le reste m'est encore a découvrir ;)

Cardamone 13/05/2012 22:27


Merci!

Thi 13/05/2012 19:29


Alors... "Chaplin" me semble la plus belle des entrées en matière.


Ensuite, dans l'ordre ou le désordre : "Neige sur Beverly Hills",


"Fur" (film intimiste et fascinant avec Nicole Kidman);


"Only You" (ravissante comédie romantique avec Mariasa Tomei);


Prémonitions" (très "beau" film d'angoisse, avec Annette Benning);  


"Pour Une nuit" (chronique douce-amère, un second rôle, mais dans lequel il est bouleversant.)


"Kiss Kiss Bang Bang" (comédie-polar délirante, qui relança sa carrière en 2006)


"Le Soliste" (très belle rencontre avec Jamie Foxx)


Et évidemment, les deux "Sherlock Holmes" où il est au sommet de son art, formant avec Jude Law un duo jubilatoire !) 


 


 

Cardamone 13/05/2012 18:49


Merci! Tu conseilles lequel en priorité?

Thi 13/05/2012 16:50


Je ne suis pas fan non plus d'Iron Man, (ni des super-héros en général) auquel néanmoins Robert Downey Jr apporte un peu d'épaisseur humaine et de légèreté. Sans cette "distance
d'ironie", ce personnage imbu de lui-même serait sans doute parfaitement insupportable. En le poussant dans ses retranchements, il le sauve d'une certaine façon.


Comme j'essaie de le souligner dans ce modeste article, il faut s'empresser de (re)découvrir ce prodigieux acteur dans tous ses autres rôles ! Peut-être une filmographie sélective
simpose... 

Articles Récents