Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 00:00

 

 

Dans le train qui m'emportait récemment vers Paris, je me suis souvenu brusquement de son prénom : Micheline. Et ce, en écoutant sur mon lecteur usb la bande-originale du film "Hammett" composée par John Barry, un album édité en cd (tirage limité) près de trente ans après la sortie du film (1982) !.. Cd déniché par hasard au magazin Fnac des Champs-Elysées quelques semaines auparavant.  

 

Pourquoi donc un si long préambule me direz-vous... Parce que me souvenir de ce prénom en écoutant CETTE musique, n'a rien de banal.

Car cette BO très rare, je l'ai très longtemps cherchée, et l'avais commandée à l'époque chez un disquaire orléannais, (disparu depuis bien longtemps) le magazin Kinzing-Radio, Rue Jeanne d'Arc, un des lieux de ma ville qui m'étaient familiers lorsque j'étais étudiant aux Beaux Arts.  J'adorais y traîner et papillonner dans ses rayons... C'est là, en effet, que j'ai acheté mes premiers vinyls, et commencer avec mon "argent de poche" de constituer ma petite discothèque... Entre les symphonies de Tchaikovsky, celles de Bruckner, entre Beethoven et Strawinsky, Debussy et Sibelius, les concertos de Rachmaninov; le piano d'Oscar Peterson; le sax de Stan Getz et celui de Gato Barbieri, les pièces de Gerswhin, mon premier Pink Floyd, mon premier Led Zeppellin (!) et j'en passe... Plus diverses musiques de films, dont cet introuvable "Hammett" de John Barry !

Et c'est à cette séduisante dame prénommée Micheline que je demandais parfois conseil, bravant ma timidité, mais néanmoins rougissant, pour le simple et inéffable plaisir de la regarder et de m'approcher un peu d'elle, jusqu'à sentir son parfum, scruter ses yeux verts ( je crois qu'ils étaient verts) derrière ses lunettes qui la faisaient un peu ressembler à une élégante institutrice. Observer sa bouche fine et joliment ourlée, entrevoir ses jolies dents. Entendre sa voix aussi, voir ses belles mains arracher d'un petit calepin une feuille de papier cadrillé pour y inscrire le titre de l'oeuvre à commander...

 

  commande KINGZING

 

 

Et voilà, je pense à elle aujourd'hui, j'espère qu'elle va bien... Il y a fort à parier qu'elle ne se souvient pas de moi. Elle ignore qu'elle fut l'une des femmes dont je fus le plus amoureux durant ces années de fausse insouciance.

 

J'ai essayé moi aussi sur un petit calepin, de retrouver son visage...

  Micheline KingZing 4

   Micheline - Lady King Zing 2

   Micheline - Lady King Zing 1

 

  Micheline KingZing 6

 

Micheline Kinzing Lady 3

 

 

 

  Micheline Kinzing nb2          

Micheline lady Kinzing - blog

                                                                            ~~~°~~~

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

martinefa* 31/05/2011 21:00



Quel beau partage que nous fait là le Nostalgique Thi !



Articles Récents