Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 03:03

 

Je ne pouvais pas ne pas rendre mon modeste hommage à cette actrice américaine.

Laquelle occupe une place toute particulière dans mon petit panthéon cinéphage... Juste entre Suzanne Pleshette et Ashley Judd. C'est un peu comme une équation mystérieuse. Avec trois pôles d'attraction. Un tryptique magique.

 

J'ai découvert Kathleen Quinlan en 1983, dans le segment (délirant) que Joe Dante avait réalisé pour "Twilight Zone", film inspiré de la série fameuse.

Kathleen Quinlan, dotée d'une formation de comédienne et de gymnaste, a derrière elle une solide carrière au cinéma et à la télévision ; émaillée de nombreux seconds rôles mais aussi de quelques belles performances dont une absolument géniale dans un film de 1977 : "Je ne t'ai jamais promis un Jardin de roses" de Anthony Page. Chef-d'oeuvre oublié.   

Une actrice à la fois hyper-sensible et robuste; capable d'avoir la douceur d'un ange et le tranchant d'une lame, lumineuse et affutée... Hélas trop souvent sous-employée.

Elle fut pourtant nominée aux oscars en 1995 pour son rôle aux côtés de Tom Hanks dans "Appolo 13" de Ron Howard. Le même Ron Howard qu'elle avait croisé à ses tout débuts en 1973 sur la piste de danse de "American Graffiti" !

 

 

Il me faut ici mentionner parmis sa riche filmographie, quelques autres belles pièces, aussi diverses que variées :

  

Sunset ("Meurtre à Hollywood") - 1988, comédie policière de Blacke Edwards (son dernier film), avec Bruce Willis, James Garner et Malcom Mcdowell. 

The Doors - 1991, d'Oliver Stone avec Val kilmer.

BreakDown Point de Rupture -1997, magistral road-movie avec Kurt Russel.

Zeus & Roxanne" - 1997, gentille fable plein de fraîcheur pour jeune public.

Lawn Dogs" - 1997, comédie grinçante avec Sam Rockwell. 

Event Horizon - 1998, de Paul Anderson, avec Sam Neil et Laurence Fishburne; film injustement mésestimé qui mêle brillamment science-fiction et horreur (et le tout sans bestioles gluantes !.. suivez mon regard. ;)

La Colline a des Yeux - 2006, de Alexandre Aja, terrifiant remake du film de Wes Craven. 

Breach ("Agent Double") - 2007, polar d'espionnage élégant et intimiste avec Chris Cooper.

Harm's Way ("Le Refuge") - 2008, thriller d'angoisse où Kathleen tient son premier rôle de méchante. 

Et tout récemment "The River Why" et "After" (deux films pas encore distribués en France.)

 

Kathleen Quinlan tient aussi un rôle récurent et remarqué dans la 4ème saison de Prison Break.

 

Kathleen 3 B

 

 

 

 

 

 Kathleen - croqui 1

                         Parce que ça commence souvent par un petit dessin sur une feuille de calepin, griffonné dans un train.

 

 

 

   

  Kathleen 1B

KAT glasses - web 

  KAT glasses. 3                                                            

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Thierry Cardinet - dans cardinet
commenter cet article

commentaires

Hubert 26/09/2011 07:56



Moi aussi j'adore cette actrice. Appolo XIII, 16 ans déjà? Pfff...



29/09/2011 15:55



Oui... Le temps passe comme une fusée ! Pfff



Articles Récents